Article

Communiqué de presse : Masdar et Hy24 signent un accord stratégique pour le développement et l’investissement conjoint dans de grands projets internationaux de production d’hydrogène vert

Masdar, l’un des leaders mondiaux dans la production d’énergies renouvelables, et Hy24, gestionnaire du plus grand fonds d’investissement au monde dédié à l’hydrogène décarboné (le « Clean H2 Infra Fund »), ont signé un accord de co-développement et co-investissement pour accélérer le déploiement des grands projets d’hydrogène vert à l’occasion de la COP28.
  • Avec cet accord cadre, Masdar se positionne pour déployer jusqu’à 2 milliards d’euros sur des opportunités d’investissement et de développement conjointes aux côtés du « Clean Hydrogen Infrastructure Fund », géré par Hy24. Ces investissements permettront la réalisation de grands projets de production d’hydrogène vert en Europe, aux Amériques, en Asie-Pacifique, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.
  • Cet accord soutient les plans de croissance ambitieux de Masdar, acteur majeur des énergies propres aux Émirats arabes unis, qui vise la production de 1 million de tonnes d’hydrogène vert d’ici 2030.
  • Cet accord renforce la capacité d’investissement de Hy24 qui, fort de son écosystème d’investisseurs réunis au sein du « Clean H2 Infra Fund », joue pleinement son rôle de catalyseur des projets d’hydrogène vert à grande échelle.

Dubaï/Paris – 14 décembre 2023 – Abu Dhabi Future Energy Company PJSC – Masdar, l’un des leaders mondiaux dans la production d’énergies renouvelables, et Hy24, gestionnaire du plus grand fonds d’investissement au monde dédié à l’hydrogène décarboné (le « Clean H2 Infra Fund »), ont signé un accord de co-développement et co-investissement pour accélérer le déploiement des grands projets d’hydrogène vert à l’occasion de la COP28. Ces opportunités conjointes pourront représenter jusqu’à 2 milliards d’euros d’investissement pour Masdar sur les cinq prochaines années. En tant que vecteur de distribution des énergies vertes dans le monde, l’hydrogène jouera un rôle majeur dans l’atteinte des objectifs de neutralité carbone de la planète.

Masdar et Hy24 étudieront les opportunités de co-investissement et de co-développement de projets sur toute la chaîne de valeur du Power-to-X, qui implique la production d’hydrogène vert par électrolyse à partir d’énergie renouvelable, ainsi que la production de ses dérivés tels que l’ammoniac vert, l’e-méthanol, les carburants d’aviation durables (SAFs) ou encore l’hydrogène liquide. Les deux acteurs de premier rang se concentreront sur des projets situés dans des hubs régionaux clés en Europe, aux Amériques, en Asie-Pacifique, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

L’accord renforce le rôle d’Hy24 comme catalyseur de l’économie de l’hydrogène et s’appuie sur le portefeuille de 20 GW de projets d’énergie renouvelable développés par Masdar dans le monde. Cela permettra de cibler des transactions plus importantes et de développer des projets à grande échelle dans des zones géographiques plus vastes, et à un rythme plus rapide. L’accord ouvrira également de nouvelles opportunités d’investissement pour Hy24 au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et s’appuiera sur les partenariats de longue date établis dans la région par les équipes d’Ardian, sous la supervision de François-Aïssa Touazi (Président d’Ardian Ltd. A Abu Dhabi).

Mohamed Jameel Al Ramahi, Directeur général de Masdar, a déclaré : « Lors de la COP28, nous avons constaté le besoin critique pour les parties prenantes à travers le monde de s’unir et d’agir concrètement. Le partenariat de Masdar avec Hy24, le gestionnaire du plus grand fonds mondial dédié à l’hydrogène décarboné, nous permettra de tirer parti de notre expertise et de nos ressources partagées. Tout au long de nos 17 ans d’histoire, Masdar a adopté une approche de pionnier dans le domaine de l’énergie propre. Désormais, Masdar et Hy24 travailleront ensemble pour maximiser le potentiel de l’hydrogène vert dans l’accélération de la transition énergétique vers un avenir plus propre. »

Pierre-Etienne Franc, Co-fondateur et Directeur général de Hy24, a déclaré : « L’hydrogène est unanimement reconnu comme l’un des outils les plus prometteurs pour la transition énergétique, une vision renforcée lors de la COP28. Notre accord conjoint vise à débloquer des investissements pour certains des projets d’hydrogène vert les plus grands et les plus stratégiques du monde. Il démontre également le fort potentiel pour la France et les Émirats arabes unis de développer conjointement des projets de décarbonation à grande échelle au sein de cette industrie. Nous devons voir davantage de capital être alloué par les investisseurs institutionnels et les fonds souverains à l’action climatique. Masdar ouvre la voie. »

Fondée en 2006, la société Masdar a développé des projets dans plus de 40 pays, leur permettant ainsi d’atteindre leurs objectifs en matière d’énergie propre et de développement durable. L’entreprise a investi, ou s’est engagée à investir, dans des projets mondiaux d’une valeur totale de plus de 30 milliards de dollars, avec des plans de croissance ambitieux pour atteindre une capacité totale installée de 100 GW et une production de 1 million de tonnes d’hydrogène vert d’ici 2030.

Hy24 se consacre entièrement au développement de l’économie mondiale de l’hydrogène en investissant sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’hydrogène décarboné. Le premier fonds géré par Hy24 – le Clean Hydrogen Infrastructure Fund – vise à développer les grands projets d’infrastructures hydrogène. Doté de 2 milliards d’euros, ce fonds a déjà réalisé sept investissements et réunit plus de cinquante investisseurs industriels et financiers de premier plan établis en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Hy24 a pour objectif de mobiliser jusqu’à 20 milliards d’euros d’investissements au cours des cinq prochaines années. En mai 2023, Hy24 a co-organisé avec Ardian la première conférence commerciale sur l’hydrogène dans la région MENA, en partenariat avec Abu Dhabi Global Market.

Notes aux rédactions

Ce partenariat entre Masdar et Hy24 souligne le rôle crucial que peuvent jouer les collaborations pour développer l’économie de l’hydrogène vert, constituant ainsi un levier majeur pour la transition énergétique. D’après le dernier rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) « Hydrogen Review »[1], la production annuelle d’hydrogène bas-carbone pourrait atteindre 38 Mt en 2030. Cette demande proviendra principalement d’une variété de secteurs industriels engagés dans la décarbonisation de leurs processus, notamment la production d’électricité, l’industrie lourde, le transport maritime et d’autres formes de transport, les produits chimiques et les engrais, ainsi que les applications pour le stockage à long terme. Les politiques gouvernementales et les initiatives des entreprises entraînent une augmentation des flux de capitaux dans le secteur de l’hydrogène bas-carbone. Malgré cette dynamique positive, l’hydrogène bas-carbone représente actuellement moins de 1 % de la production et de l’utilisation mondiales d’hydrogène. Pour être conforme au scénario Net Zero Emissions (NZE) d’ici 2030, la production et l’utilisation doivent croître plus de 100 fois. Atteindre cet objectif ambitieux nécessite des accords publics-privés supplémentaires pour étendre davantage la production d’hydrogène à faibles émissions.

[1] https://www.iea.org/reports/global-hydrogen-review-2023/executive-summary

Télécharger le communiqué de presse

Plus d’actualités

Lire aussi

Article

Communiqué de presse : HysetCo lève près de 200 millions d’euros auprès d’un groupement d’investisseurs piloté par Hy24 pour accélérer le déploiement de ses solutions intégrées de mobilité hydrogène et décarboner les transports

Hy24, société d’investissement française dédiée à l'économie hydrogène mondiale, et HysetCo, pionnier de la mobilité hydrogène intégrée, annoncent une levée de fonds de près de 200 millions d’euros pour accélérer la décarbonation des transports urbains.

Article

L’hydrogène, instrument géopolitique, pour l’Europe et pour la France

La COP28 a marqué les esprits par l’atteinte d’un consensus sur « l’appel à transitionner hors des énergies fossiles » qui s'est assorti d'un appel de plus de 30 pays à accélérer le développement de l’hydrogène comme vecteur de distribution des énergies vertes dans le monde. L’hydrogène est ainsi appelé à représenter près de 15% de la demande finale d’énergie dans les prochaines décennies. Quelles conséquences pour la France ? pour l'Europe?

Article

Communiqué de presse : Hy24 conclut le premier investissement de son fonds consacré aux équipements et technologies pour l’hydrogène décarboné dans la société Hexagon Purus

Hy24 a réalisé le premier investissement de son second fonds, le « Clean Hydrogen Equipment Fund », à hauteur d'environ 13 millions d’euros dans la société Hexagon Purus, fabricant de premier plan de solutions de stockage d’hydrogène pour la mobilité à zéro émission et la distribution.